Rezulteo
Comparez les pneus et trouvez-les au meilleur prix

Notre comparateur vous aide à trouver les meilleurs pneus au meilleur prix

Automobile eSport : les marques de pneus vers la compétition virtuelle

Même si les manufacturiers de pneus sont depuis bien longtemps liés à la compétition automobile par des partenariats solides, une nouvelle formule virtuelle apparaît depuis peu. Avec la professionnalisation du jeu vidéo et l’annulation de nombreux événements en physique en 2020, de plus en plus de marques font leur apparition dans l’eSport, sur les circuits virtuels.

Les marques de pneus s'engagent sur les circuits virtuels pour la compétition en simulateur de conduite

© AdobeStock / Sergey Ryzhov

L’essor des compétitions eSport

24 Heures du Mans, Formule 1, Formule E, Nascar, MotoGP, WTCR, DTM… Ces compétitions à la renommée internationale qui existent depuis près d’un siècle pour certaines ont vu leur organisation chamboulée à cause de l’urgence sanitaire. Et pourtant, elles ont bien eu lieu sur des circuits virtuels mais aux enjeux bien réels. Le développement des compétitions de l’eSport mécanique s’est fortement accéléré avec les mesures de confinement et l’engagement des manufacturiers pneumatiques a suivi. Michelin, Goodyear, Hankook ou encore Pirelli : découvrez ces marques qui sont passées en mode dématérialisé.

24h du Mans en circuit virtuel : Michelin fait du esport en compétition

© Michelin

Michelin dans les jeux vidéo et l’eSport

Les jeux vidéo font aujourd’hui preuve d’un réalisme à couper le souffle. Que ce soit graphiquement ou techniquement, les simulations de courses automobiles sont plus vraies que nature à tel point que Michelin est devenu le fournisseur officiel de pneus dans le jeu Gran Turismo.

Avec la crise sanitaire mondiale, le manufacturier français a étendu ses collaborations émanant de partenariats déjà existants. Les 24 Heures du Mans qui devaient avoir lieu les 13 et 14 juin sur le circuit de la Sarthe ont été reportées en septembre. Mais pas question d’attendre plus longtemps la course d’endurance mythique qui s’est déroulée virtuellement pour la première fois de son histoire. Michelin était au coeur de la course à travers ses pneumatiques Pilot Sport et une véritable stratégie définie par les 50 équipes présentes pour l’événement. Au total, la simulation a réuni 200 pilotes et simracers comme Pierre Gasly (F1 - Toro Rosso), Charles Leclerc (F1 - Ferrari), ou encore Fernando Alonso qui a dû abandonner la course suite à une panne d’essence ! 

“L'eSport est une réalité, ce n'est plus un fantasme ou un jeu”, lançait l’Espagnol, double champion du monde de Formule 1 et propriétaire d’une équipe professionnelle d’eSport avant la course. “C'est une plateforme qui fonctionne non seulement pour les joueurs, mais aussi pour les pilotes professionnels. Nous utilisons des simulateurs depuis plusieurs années maintenant, pour apprendre les circuits et développer les voitures. Désormais, nous avons une base de fans fantastique en dehors de la course automobile, ils aiment ce que nous faisons, mais ils le font différemment”.

L’équipe Rébellion Williams eSport a remporté la catégorie LMP tandis que Porsche s’est imposé en GTE.

Mais ce n’est pas la seule course dans laquelle Michelin était présent. Le manufacturier français était aussi là pour les versions virtuelles du championnat de Formule E (Race At Home Challenge) et de MotoGP qui a vu les meilleurs pilotes du monde s’affronter en direct de façon virtuelle.

Goodyear dans les jeux vidéo et l’eSport

Goodyear s’est aussi fait une place lors des 24 Heures du Mans virtuelles. Si le manufacturier américain ne fournissait pas les pneus des voitures en lice, il était présent à travers son accord marketing avec l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) avant de revenir physiquement en LM P2 en septembre. Pendant l’événement, on a pu notamment observer une reproduction du célèbre dirigeable Goodyear aux couleurs de la marque.

Le dirigeable Goodyear participe à la course virtuelle à Le Mans

© Eurosport

Le manufacturier originaire d’Akron dans l’Ohio fournit exclusivement la WTCR. Là aussi, les dates du FIA World Touring Car Cup ont été reportées à plus tard dans l’année mais l’organisation en a profité pour passer sur circuit virtuel. L’occasion pour Goodyear de mettre ses pneus Eagle F1 SuperSport à l’épreuve pour la première fois en compétition. Même virtuelle, cette présence peut bénéficier à tout le monde selon Ben Crawley, directeur de la branche Motorsport chez Goodyear : “L’eSport a eu une énorme croissance de popularité pendant le confinement. Même lorsque la course dans la vraie vie recommencera, nous prévoyons qu’il poursuive sur cette lancée car il connecte vraiment les fans avec leurs héros de course. Sur le long terme, nous chercherons des moyens d'intégrer les décisions concernant le choix des pneus et les stratégies d'arrêt aux stands dans les sports électroniques en aidant les programmeurs à reproduire avec précision les performances réelles des pneus de course Goodyear. À court terme, c'est une occasion pour nous de nous connecter avec les fans et d'amener notre célèbre marque dans un monde de course virtuelle en pleine croissance”. Une véritable stratégie sur laquelle mise Goodyear qui était également présent en eNascar League et au European Truck Racing Championship Digital Racing Challenge

Goodyear fait de la compétition WTCR sur circuit virtuel

© Goodyear

Pirelli dans les jeux vidéo et l’eSport

Fournisseur exclusif de la Formule 1, Pirelli s’est aussi rendu disponible dans la version vidéoludique du plus grand championnat automobile au monde. La F1 eSport Series composée de 8 courses a compté plus de 30 millions de spectateurs en ligne et à la télévision. Réunissant les stars de la F1 à d’autres célébrités comme les footballeurs Sergio Agüero, Pierre-Emerick Aubameyang, Thibaut Courtois ou le chanteur Luis Fonsi, l’événement a été une véritable réussite pour le manufacturier italien qui était présent du début à la fin.

Pirelli est également le sponsor majeur de la compétition Trans AM, championnat américain de voiture de tourisme. Là aussi, la compétition a été forcée à l’arrêt mais a continué virtuellement avec la présence des pilotes professionnels.

Trans AM par Pirelli esports : de la compétition sur simulateur automobile

© Trans AM

Hankook dans les jeux vidéo et l’eSport

Malgré un report de quelques mois du DTM, le championnat allemand de voitures de tourisme s’est accordé une pause digitale : 4 courses de 20 pilotes et simracers reprenant les véhicules historiques des saisons 1992, 2013, 2014 et 2016. Une occasion pour Hankook, partenaire de longue date de la compétition de se montrer : “Il était logique pour nous de faire avancer et d’adapter notre coopération commune et réussie aux circonstances actuelles avec le DTM Esports Classic Challenge”, déclarait Manfred Sandbichler, Directeur Hankook Motorsport Europe. “Étant donné notre position de fournisseur pneumatique du DTM, nous apportons également l'expertise requise du monde réel à ce format virtuel : le sport automobile et les plaisirs procurés par une compétition n’étant pas liés à une plate-forme spécifique”.

Hankook se lance dans l'esports avec de la compétition virtuelle

© Hankook

LIRE AUSSI

Bridgestone fait évoluer la sécurité du pneu avec Microsoft

La mobilité de demain est au coeur des projets des marques de pneus. La sécurité des automobilistes passe par la prévention de l’usure des pneus et leur pression. Mais pas seulement ! L’état des routes pratiquées au quotidien influe sur la détérioration de la bande de roulement qui ne se remarque pas tout de suite. Et les pneus abîmés peuvent altérer le bon fonctionnement de l’automobile. Le système de surveillance des pneus en temps réel développé par Bridgestone et la plateforme Microsoft pour véhicules connectés vient combler cette faille.

Quelles sont les marques de pneus allemandes ?

Quel fabricant de pneus a été fondé en Allemagne ? Quelles sont les marques de pneus d’origine allemande ? Continental est l’un des manufacturiers les plus reconnus au monde qui démontre sa qualité à chaque nouveau comparatif de pneu. C’est aussi un grand groupe à qui appartiennent plusieurs sous-marques. Découvrez aussi d’autres fabricants de pneumatiques allemands.

Covid-19 : Michelin va fabriquer 1 million de masques réutilisables par semaine

Face au coronavirus, les géants de l’industrie se mobilisent. Michelin vient d’annoncer que 10 de ses usines en Europe se joignent à “l’effort de guerre” pour fabriquer et fournir des masques FFP1 et FFP2.

Goodyear sur Lexus LF-30 : un pneu pour refroidir le moteur en roulant

Le Salon de Genève 2020 a été une nouvelle fois l’occasion de présenter des projets innovants pour la mobilité de demain. Le car-concept Lexus LF-30 électrique s’est dévoilé lors de l’événement équipé de quatre pneus-concept Goodyear conçus pour appuyer les propriétés innovantes de la voiture de luxe.