Comparez les pneus et trouvez-les au meilleur prix

Notre comparateur vous aide à trouver les meilleurs pneus au meilleur prix

Comment détecter une usure anormale de vos pneus ?

Vous vous demandez si l’état de vos pneus est normal ? Certaines parties de la gomme vous semblent plus usées que d’autres ? Attention, vos pneus sont peut-être sujets à une usure anormale due à un problème de montage ou tout simplement de pression inadaptée. Découvrez comment repérer une usure irrégulière et comment y remédier.
Témoin d'usure et usures anormales du pneu : comment les repérer ?

Apprenez-en plus sur les différentes usures du pneus. © rezulteo

Les limites du témoin d’usure

Pour vous aider à évaluer l’état de vos pneus, un témoin d’usure a été placé au fond des rainures principales. C’est un petit pavé de gomme de 1,6 mm d’épaisseur qui correspond à la limite d’usure légale du pneu. Dès que l’épaisseur de la gomme atteint ce niveau, il est temps pour vous d’acheter de nouveaux pneus.

Cependant, il peut arriver que vos pneus soient à remplacer plus tôt que prévu, avant même d’atteindre le niveau du témoin d’usure sur l’ensemble de la bande de roulement. C’est le cas lorsqu’une usure irrégulière apparaît en certains endroits de la gomme. Découvrez ci-après les différents types d’usure anormale auxquels vous pouvez être confronté.

4 principaux types d’usure anormale des pneus

Vos pneus peuvent subir une usure irrégulière pour diverses raisons. Elle provient en général de problèmes mécaniques (parallélisme, équilibrage, suspension, transmission) ou d’une pression inadéquate (pneus sur ou sous-gonflés), voire d’une conduite un peu trop sportive qui peut accentuer l’usure.

Voici les principaux types d’usure anormale que vous devez savoir repérer :

Usure en facettes

Il s’agit d’une usure irrégulière caractérisée par un décalage du niveau d’usure entre les différents pavés de gomme. Vous pouvez soupçonner ce type d’usure si vos pneus se mettent à faire de plus en plus de bruit lorsque vous roulez.

En général, ce type d’usure se produit simultanément sur les deux pneus avant et parfois sur ceux de l’arrière. Elle peut être due à un équilibrage inadéquat des roues, à un mauvais état de vos amortisseurs ou à la conception particulière du châssis du véhicule. Si vous détectez ce type d’usure sur vos pneus, rendez-vous sans attendre chez un spécialiste pneu.

Apprenez à repérer l'usure en facettes du pneu

© rezulteo

Le conseil rezulteo :

Pour une usure plus uniforme de vos pneus, pensez à intervertir régulièrement vos pneus avant et vos pneus arrière, en respectant bien sûr les règles de permutation spécifiques à votre type de véhicule et de pneus.

Usure asymétrique en dents de scie

C’est une usure plus prononcée sur un côté du pneumatique : plus on va vers l’extérieur du pneu et moins il y a de gomme.

Généralement, on observe ce problème d’usure simultanément sur les deux pneus d’un même essieu. Il provient d’un frottement anormal sur la route dû à un défaut de parallélisme et peut être accentué par une conduite sportive.

Apprenez à repérer une usure asymétrique du pneu

© rezulteo

Le conseil rezulteo :

Attention, quand vos pneus sont soumis à ce type d’usure, leurs performances sont réduites, notamment en termes d’adhérence. Pour votre sécurité, consultez rapidement un expert pneu.

Usure au centre du pneu

Lorsque l’usure de vos pneus est plus importante au centre que sur les côtés, cela est habituellement lié à un problème de pression. Vous avez probablement roulé avec des pneus sur-gonflés durant une période prolongée.

Apprenez à repérer l'usure au centre du pneu

© rezulteo

Le conseil rezulteo :

Pensez à vérifier et ajuster la pression de vos pneus une fois par mois. Si vos pneus sont sur-gonflés, ils risquent de s’user plus vite et de perdre en performance, au détriment de votre sécurité.

Usure aux épaules du pneu

Au contraire du cas précédent, lorsque le pneu est plus usé sur les bords qu’au centre, cela dénote souvent un problème de gonflage insuffisant. Vous avez sans doute roulé trop longtemps avec des pneus sous-gonflés.  

Apprenez à repérer l'usure à l'épaule du pneu

© rezulteo

Le conseil rezulteo :

Là encore, pensez à contrôler la pression de vos pneus une fois par mois. Des pneus sous-gonflés ont une durée de vie plus courte et vous font consommer plus de carburant car leur résistance au roulement est plus élevée. De plus, ils vous procurent une moins bonne adhérence sur route mouillée.

En dehors de ces 4 principaux cas d’usure, d’autres anomalies peuvent vous amener à devoir changer vos pneus, comme des craquelures, des déchirements de la gomme, des hernies ou des bosses. En cas de doute, ne prenez pas de risque, faites vérifier vos pneus par un spécialiste. Conduire avec un pneu usé ou défectueux vous expose à des risques de crevaison, d’aquaplaning par temps pluvieux et de perte d’adhérence en général.

Trouver un spécialiste près de chez moi

Ce conseil vous a-t-il aidé ?

Sur le même sujet

Retrouvez ce guide dans les dossiers suivants

L’usure des pneus : critère clé au contrôle technique

Je passe le contrôle technique

Vous devez passer votre contrôle technique prochainement ? Ici vous saurez tout sur les critères attendus par rapport à vos pneus : niveau d’usure admis, dimensions homologuées, montage de pneus différents à l’avant et à l’arrière… Sachez repérer les défauts ou signes d’usure qui risquent de vous faire recaler et surtout mettent en péril votre sécurité : pneu craquelé, fissures, hernies, bosses...

Pneu crevé

Mon pneu est crevé ou endommagé

Que faire en cas de crevaison d’un pneu ? Ici vous saurez tout sur la roue de secours et son entretien, les différentes méthodes de réparation d’un pneu crevé (kit réparation pneu…) et les précautions à prendre quand vous roulez avec un pneu réparé. Découvrez aussi comment détecter les défauts et les dommages des pneus : repérer une usure anormale, une hernie, une fissure… pour votre sécurité !

L’usure de vos pneus

Vérifier l’usure des pneus grâce au témoin d’usure et aux techniques de mesure