Comparez les pneus et trouvez-les au meilleur prix

Notre comparateur vous aide à trouver les meilleurs pneus au meilleur prix

Gonflage à l’azote ou à l’air : que choisir pour vos pneus ?

La plupart des centres de vente et montage de pneus proposent la possibilité de gonflage à l’azote. Ce gaz est utilisé depuis longtemps pour gonfler les pneus des voitures de course, des poids lourds et des avions. Mais a-t-il un intérêt pour votre véhicule ? Quelle est la différence entre le gonflage classique à l’air et le gonflage à l’azote ? Découvrez les avantages et inconvénients de chaque méthode.
Pression du pneu : gonflage des pneus à l'azote

© istockphoto.com

Azote ou air : quelles différences pour vos pneus ?

Le gonflage doit vous permettre de maintenir la pression adéquate dans vos pneus. Si vos pneus sont sous-gonflés, vous risquez :

  • Une usure plus rapide de vos pneus et une surconsommation de carburant, ce qui n’est pas très rentable pour vous d’un point de vue économique
  • Une perte d’adhérence, une moins bonne tenue de route, voire un éclatement consécutif à l’échauffement du pneu sous-gonflé !

Avec un gonflage classique à l’air, il est nécessaire de vérifier et d’ajuster la pression de vos pneus une fois par mois. Car, comme vous l’avez sans doute remarqué, vos pneus perdent naturellement un peu d’air au fur et à mesure que vous roulez.

Avec un gonflage à l’azote, ce phénomène de perte de pression est moindre :

  • Les molécules d’azote sont plus grandes que les molécules d’oxygène contenues dans l’air et s’échappent donc plus difficilement à travers la gomme du pneu.
  • L’azote est moins sensible aux changements de température extérieure que l’oxygène qui a plus tendance à se rétracter quand il fait froid et à se dilater quand il fait chaud.

Mais la différence entre le gonflage à l’air et à l’azote est faible puisque l’air se compose à 78% d’azote.

Même si le gonflage à l’azote est moins soumis aux variations d’air, un contrôle régulier de la pression de vos pneus reste tout de même conseillé.

De plus, l’azote est un gaz « sec » ne générant pas de vapeur d’eau, contrairement à l’oxygène (O2) qui peut former de l’eau (H2O) en s’alliant avec l’hydrogène présent dans l’air (H). Le gonflage à l’azote limite donc la corrosion des éléments métalliques du pneu par la vapeur d’eau et augmente ainsi sa durée de vie.

Gonflage des pneus à l'air et à l'azote

© rezulteo

Les freins à l’utilisation du gonflage à l’azote

Le seul inconvénient du gonflage à l’azote, c’est qu’il n’est pas proposé gratuitement dans toutes les stations service comme l’est généralement le gonflage à l’air.

Pour faire gonfler vos pneus à l’azote, vous devez vous rendre chez un garagiste ou dans un centre de montage de pneus. Votre premier gonflage à l’azote vous coûte alors autour des 3 euros. Dans la plupart des enseignes, les ajustements de pression ultérieurs sont ensuite effectués gratuitement.


En cas de nécessité, un pneu initialement gonflé à l’azote peut être complété avec de l’air. Il est facilement identifiable grâce à son bouchon de valve de couleur verte. Si vous vous trouvez loin de tout garage ou centre auto au moment où devez ajuster la pression de vos pneus, vous pouvez les regonfler avec de l’air normal dans n’importe quelle station service. Dans ce cas, sachez simplement que vous perdez les bénéfices du gonflage à l’azote que vous aviez effectué précédemment.

Ce conseil vous a-t-il aidé ?

Sur le même sujet

Retrouvez ce guide dans les dossiers suivants

Problème de gonflage du pneu

Mon pneu est dégonflé

Un pneu dégonflé met en danger votre sécurité ! Apprenez à interpréter les alertes du capteur de pression des pneus et détecter une fuite d’air éventuelle. Découvrez aussi les différentes méthodes pour réparer un pneu. Dans cette rubrique, vous trouverez toutes les précisions dont vous avez besoin pour assurer un gonflage optimal de vos pneus.

Le gonflage de mes pneus

Pensez à vérifier régulièrement la pression de vos pneus