Comparez les pneus et trouvez-les au meilleur prix

Notre comparateur vous aide à trouver les meilleurs pneus au meilleur prix

Sur neige, les systèmes d’aide à la conduite sont-ils vraiment vos alliés ?

Votre véhicule est équipé d’un ou plusieurs systèmes d’aide à la conduite : ABS, aide au freinage, antipatinage, correcteur de trajectoire ? Sur la neige, ces dispositifs sophistiqués peuvent parfois réagir de façon étonnante. Ne vous laissez pas surprendre : apprenez à anticiper leurs effets !
Systèmes d'aide à la conduite sur neige

Comment utiliser au mieux les aides à la conduite sur neige ? Crédits photos - © pixabay.com

A chaque aide à la conduite son comportement sur la neige…

Les aides à la conduite sont là pour vous assister en cas d’urgence : elles agissent sur le moteur et les freins pour vous aider à garder le contrôle de votre véhicule. Or, sur la neige, ces systèmes électroniques peuvent parfois se comporter de manière inattendue. Apprenez à mieux les connaître pour ne pas vous faire prendre au dépourvu.

L’ABS, système antiblocage des freins

Lorsque vous freinez de manière prononcée, le capteur ABS détecte le point de blocage d’une ou plusieurs roues de votre véhicule. Il réagit alors immédiatement en allégeant la pression de freinage sur la roue concernée. Cela permet d’éviter le blocage de la roue et le dérapage incontrôlé de votre voiture. Vous percevrez facilement l’intervention de l’ABS car des vibrations se ressentent dans la pédale de frein. En contrepartie, votre distance de freinage s’en trouve allongée. Attention, sur chaussée enneigée ou verglacée, elle peut doubler voire tripler !

Il peut aussi arriver que votre système ABS s’affole car il ne parvient pas à analyser la situation : il peut réagir de façon inadaptée en cas de différence d’adhérence entre les roues droites et les roues gauches, par exemple si la moitié seulement de la route est recouverte de neige ou si la chaussée est bosselée.

Le conseil rezulteo 

En cas de conduite sur neige, réduisez votre vitesse et anticipez autant que possible les situations de freinage.

L’ESP, correcteur de trajectoire

L’ESP intervient lorsqu’il détecte que les roues de votre véhicule prennent une direction différente de celle que vous donnez au volant (sous-virage ou sur-virage par exemple). Il corrige alors la trajectoire en activant le système de freinage et en réduisant l’injection de carburant au moteur, ce qui restreint votre capacité d’accélération et peut être gênant, en montée notamment.

Le conseil rezulteo 

Si vous roulez sur neige avec un véhicule équipé d’un ESP, anticipez la perte de vitesse potentielle induite par le système en cas de légère déviation de trajectoire.  

L’AFU, aide au freinage d’urgence

En cas de freinage d’urgence, il est possible que vous appuyiez de façon insuffisante ou avec un léger temps de retard sur la pédale de frein. L’aide au freinage d’urgence est là pour accentuer votre mouvement. Le système mesure la vitesse d’enfoncement de la pédale de frein et démultiplie la pression de freinage, ce qui vous permet d’atteindre quasi instantanément l’intensité de freinage maximum.

L’ASR, système antipatinage

Le système antipatinage a pour but d’éviter le patinage des roues motrices lors de l’accélération. Il est particulièrement utile au démarrage, notamment sur neige ou verglas. Dès qu’une roue motrice se met à patiner, il modère la puissance mais sans faire de transfert de puissance d’une roue à l’autre (sauf sur des dispositifs spécifiques avec un différentiel autobloquant). Si l’autre roue motrice patine à son tour, l’ASR réduit encore la puissance du moteur jusqu’à ce que les deux roues retrouvent leur adhérence.

Lorsque vous démarrez sur une surface glissante comme la neige ou la glace, pour que les roues parviennent à reprendre de l’adhérence, l’ASR risque d’être obligé de réduire la puissance du moteur à un tel point que votre voiture ne parvient plus à démarrer. Il ne vous reste plus qu’une solution : couper momentanément le système.

Le conseil rezulteo

En cas de démarrage en côte, sur neige ou sur verglas, si la puissance du moteur devient trop faible, désactivez votre système ASR le temps de retrouver de l’adhérence, puis relancez-le ensuite.

Des pneus hiver conçus pour améliorer l’effet des aides à la conduite

Face à la généralisation des systèmes d’aide à la conduite, les manufacturiers proposent désormais des pneus hiver optimisés pour ces dispositifs. Ainsi, le modèle TS 860 de la gamme WinterContact de Continental est spécialement conçu pour améliorer l’effet du correcteur de trajectoire (ESP). Ce pneu hiver est composé de lamelles spécifiques qui s’alignent plus facilement sur la direction de conduite donnée.

Lire le test de ce pneu hiver par rezulteo

Le conseil rezulteo 

Par temps de neige, quelles que soient les aides à la conduite dont vous bénéficiez, n’oubliez pas d’adapter votre vitesse et de conserver des distances de freinage suffisantes. Chaînes et chaussettes à neige peuvent aussi vous rendre de précieux services dans les situations délicates… Pensez-y !

Ce conseil vous a-t-il aidé ?

Sur le même sujet

Retrouvez ce guide dans les dossiers suivants

Conduite sur neige ou chaussée mouillée

J’adapte ma conduite

En fonction des conditions extérieures et des situations de danger, vous devez adapter votre conduite. Rouler en hiver, sur neige ou sur route mouillée, conduire avec une roue de secours, équipé de chaînes ou de chaussettes à neige, de pneus cloutés... Apprenez à évaluer les risques et savoir comment réagir au volant, en cas d’aquaplaning par exemple. Dans cette section, nous vous aiderons également à comprendre le fonctionnement des systèmes d’aide à la conduite tels que l’ABS, l’ESP ou l’ASR et interpréter les réactions de votre véhicule en cas de difficulté.

S’équiper des bons pneus hiver avant de partir au ski

Je pars au ski

Vous vous préparez à partir en vacances à la neige ? Pour rouler en hiver et surtout lors d’un long trajet, assurez-vous d’avoir le bon équipement : pneus hiver, chaînes à neige... Apprenez aussi à ajuster la pression de vos pneus selon la température, savoir quand et comment monter les chaînes et ajuster votre conduite. Et surtout, n’oubliez pas de vérifier la pression et l’usure de vos pneus avant de partir, pour prendre la route des vacances en toute sécurité.