Comparez les pneus et trouvez-les au meilleur prix

Notre comparateur vous aide à trouver les meilleurs pneus au meilleur prix

4 questions clés sur la résistance au roulement pour choisir le bon pneu

Vous avez sans doute remarqué que l’étiquette des pneus mentionne la résistance au roulement. Que signifie ce critère et comment peut-il vous aider à choisir le pneu qu’il vous faut ? Découvrez ce que représente la résistance au roulement et quelle est son influence sur la consommation de carburant…
Comprendre la résistance au roulement du pneu en 4 questions

La résistance au roulement, le critère sur l'étiquette à connaître pour choisir vos pneus. © fr.fotolia.com

Qu’est-ce que la résistance au roulement ?

Le premier critère de l’étiquetage européen des pneus est la résistance au roulement. Pour faire simple, il s’agit du frottement entre vos pneus et la chaussée sur laquelle vous roulez.

Sous le poids du véhicule, le pneu se déforme légèrement au niveau de sa zone de contact avec la route. Cette déformation génère une résistance à l’avancée du véhicule : c’est la résistance au roulement. 

Quel est l’impact de la résistance au roulement sur la consommation de carburant ?

Plus la résistance au roulement sera élevée et plus vous allez consommer de carburant. Le principe est simple : s’il vous est arrivé de conduire un vélo avec des pneus dégonflés, vous avez sans doute remarqué qu’il est nécessaire de pédaler plus fort que quand les pneus sont gonflés. Il en va de même pour les véhicules : plus la résistance au roulement est forte et plus le moteur doit fournir de l’énergie pour avancer. Si vous voulez économiser du carburant, vous avez donc intérêt à vous équiper de pneus à faible résistance au roulement et à vous assurer qu’ils soient toujours gonflés à la pression adéquate.

L’étiquette des pneus note la résistance au roulement entre A et G, A étant la plus faible et G la plus élevée. La différence de consommation de carburant entre des pneus de classe A et des pneus de classe G peut atteindre 6 litres pour 1000 km parcourus. Ainsi, si vous effectuez 20 000 kilomètres par an, vous économiserez environ 120 litres de carburant !

Quels facteurs influent sur la résistance au roulement ?

6 principaux facteurs ont un impact sur la résistance au roulement et donc sur votre consommation de carburant :

La composition du pneu

Les pneus dont le composé de caoutchouc contient une importante densité de silice présentent une résistance au roulement plus faible.

Le poids de la roue

Plus la roue (pneu + jante) sera légère, plus la résistance au roulement sera faible et plus vous économiserez de carburant.

La rigidité des flancs du pneu

Plus les flancs du pneu sont durs, moins il se déforme au contact de la chaussée, ce qui diminue la résistance au roulement.

La pression des pneus

Lorsque vos pneus sont sous-gonflés, la résistance au roulement est plus importante. Pensez à vérifier la pression une fois par mois !

L’usure du pneu

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un pneu neuf est moins performant qu’un pneu usé en termes de résistance au roulement ! En fait, au fur et à mesure de son usure, le pneu perd de la matière et résiste donc moins au roulement. La différence de résistance entre un pneu neuf et un pneu usagé est d’environ 20%. Cela dit, cet écart s’atténue rapidement dès que le pneu est rodé et la différence de consommation de carburant s’amoindrit.

La qualité du revêtement routier

Il s’agit malheureusement d’un facteur sur lequel vous ne pouvez pas influer mais qui impacte aussi la résistance au roulement.

Comment la résistance au roulement est-elle calculée ?

La résistance au roulement est mesurée en laboratoire selon des normes ISO très strictes. Il existe 2 façons de l’exprimer : soit sous la forme d’une force mesurée en Newtons, soit comme un coefficient. L’avantage du coefficient est qu’il permet de comparer tous les pneumatiques entre eux, quelque soit le véhicule auquel ils sont destinés.

Le coefficient de résistance au roulement (RRC) est le rapport entre la force de résistance au roulement (en Newtons) et la charge qui repose sur le pneu (en kN).

Ce coefficient permet de comprendre la préférence de certains conducteurs pour les pneus larges : la résistance et les contraintes étant réparties sur une plus grande surface, la durée de vie du pneu sera plus longue.

Le conseil rezulteo :

Lors de votre achat de pneu, n’oubliez pas de privilégier avant tout les performances des pneus vous garantissant une bonne sécurité sur route et de prendre en compte sa durée de vie : elle aura un impact direct sur le prix de revient final de vos pneus

Ce conseil vous a-t-il aidé ?

Sur le même sujet