Comparez les pneus et trouvez-les au meilleur prix

Notre comparateur vous aide à trouver les meilleurs pneus au meilleur prix

Recyclage des pneus usagés : comment ça marche ?

Vos pneus sont usés, il est l’heure de vous en débarrasser. En même temps, votre conscience écologique vous souffle que ces gros morceaux de gommes encombrants sont aussi particulièrement polluants…
Que faire de vos pneus usagés ? Existe-t-il une réglementation en la matière ? Qu’en est-il du recyclage des pneus ? rezulteo a trouvé les réponses à toutes ces questions !
Comment se déroule la recyclage des pneus usagés ?

Processus encore peu connu du grand public, le recyclage des pneus progresse chaque année. © rezulteo

Pneu usagé : que dit la loi ?

Composés essentiellement de caoutchouc, d’acier et de textile, les pneus ne sont pas considérés comme des déchets dangereux. Néanmoins, ils peuvent le devenir, aussi bien pour l’environnement que pour l’homme, en cas d’incendie et d’émissions de gaz toxiques qui en découlent ou en cas de dépôts sauvages quand ils deviennent refuges pour les moustiques potentiellement porteurs de virus.  C’est pour cette raison que la loi interdit de se débarrasser de ses pneus usagés en les abandonnant dans la nature, en les mettant en décharge ou en les brûlant à l’air libre.

En France, la gestion des déchets de pneus est encadrée depuis 2003 suivant le principe de responsabilité des producteurs. Cela veut dire que les producteurs et les importateurs de pneus sont obligés de collecter, de traiter et de valoriser les déchets de pneus que les distributeurs leur remettent et ce dans la limite de la quantité de pneus neufs qu’ils ont vendus l’année précédente. Quant aux distributeurs (garages, centres auto), ils sont tenus de reprendre gratuitement tous vos pneus usagés et de les remettre aux collecteurs agréés.

Comment fonctionne le recyclage des pneus ?

Le recyclage est un processus encore peu connu du grand public. Stockés au départ chez les distributeurs dans des bennes spécialement conçues à cet effet, les pneus usagés sont ensuite ramassés par les prestataires de collecte qui les trient et les transportent vers les sites de traitement. Une fois le tri effectué à la main dans les centres de collecte, les pneus réutilisables sont rechapés, c’est-à-dire retravaillés afin de pouvoir resservir, ou envoyés sur le marché de l’occasion si la limite d’usure n’est pas atteinte (14%). Les pneus non réutilisables sont broyés plus ou moins finement jusqu’à l’obtention du granulat et envoyés vers les différents sites de valorisation.

Il existe plusieurs réseaux auxquels la majorité des producteurs confie la mission de collecte et de recyclage de déchets pneumatiques. (Certains ont choisi de mettre en place des systèmes individuels.) Les deux principaux sont la société Aliapur, créée par les grands manufacturiers, et le GIE France Recyclage Pneumatiques.

Quels sont les différents types de valorisation des pneus usagés ?

  • valorisation énergétique (44%) : utilisation des pneus en tant que combustible de substitution dans les cimenteries, chaudières industrielles, aciéries et pour le chauffage urbain ;
  • valorisation matière (24%) : utilisation des pneus entiers pour des travaux publics, des travaux de remblaiement de génie civil ou recyclage (utilisation du broyat ou du granulat de pneus dans la production des terrains de sport (gazon synthétiques, piste d’athlétisme), d’aires de jeux amortissantes pour enfants, fabrication de l’acier comme additif antirouille, supports industriels, roues de manutention… 

Quelques chiffres clés

  • Taux de collecte de pneus est proche de 100%
  • Taux de traitement de pneus usagés atteint presque 90%
  • 1 pneu sur 6 peut être réutilisé sur le marché de l’occasion (14%)
  • 10% des pneus usagés sont rechapés
  • 56% des pneus sont recyclés
  • 1,35€ est le montant de l’éco-contribution, somme ajoutée au prix de vente des pneus qui doit compenser les coûts de collecte et de recyclage

Ce conseil vous a-t-il aidé ?