Comparez les pneus et trouvez-les au meilleur prix

Notre comparateur vous aide à trouver les meilleurs pneus au meilleur prix

Pression des pneus, usure, roue de secours : 3 points clés à vérifier avant un long trajet

Vous vous apprêtez à effectuer un long trajet en voiture ? Ne partez pas sans avoir pris soin de vérifier l’état de vos pneus : ils constituent tout de même le seul point de contact entre votre véhicule et la route… Voici la check-list des points clés à contrôler pour pouvoir partir serein !
Comment vérifier la pression des pneus, usure et roue de secours avant un long trajet ?

Quels sont les points à vérifier sur votre véhicule avant de partir en vacances ? © fr.fotolia.com

Les 3 points clés à vérifier sur vos pneus

L’usure des pneus

Commencez par vérifier le niveau d’usure de vos pneus. Pour cela, contrôlez avant tout que l’épaisseur de la gomme n’ait pas encore atteint le témoin d’usure. C’est un petit pavé de 1,6 mm d’épaisseur placé au fond des rainures principales du pneu. Il indique la limite d’usure acceptable d’un point de vue légal. Si la gomme est proche de ce témoin et que vous projetez un long trajet, peut-être vaut-il mieux changer vos pneus avant de partir.

A savoir : certains manufacturiers comme Nokian ou Continental imposent deux témoins d’usure, l’un pour notifier le seuil de diminution des performances sur sol mouillé et l’autre pour notifier le seuil d’usure minimal.

Vérifiez ensuite l’état des flancs de vos pneus afin de vous assurer qu’ils ne présentent aucune coupure, craquelure, déchirure, bosse, hernie ou autre déformation. Vous pouvez passer la main sur la surface du pneu afin de détecter toute anomalie éventuelle.

Le conseil rezulteo :

Permuter régulièrement vos pneus avant et arrière afin qu’ils s’usent de façon uniforme.

Voir les règles de permutation des pneus

La pression des pneus

Soyez précis avec la pression de vos pneus : un gonflage inadéquat (surgonflage ou sous-gonflage) vous expose à des risques d’éclatement, de crevaison ou d’usure prématurée. Or, les statistiques en la matière sont éloquentes : la moitié des véhicules sur la route des vacances sont en sous-gonflage !

Vérifiez de préférence la pression de vos pneus à froid, c’est-à-dire avant de commencer à rouler. Si vous le faites en cours de route avec des pneus chauds, dans lesquels l’air a commencé à se dilater, rajoutez 0,3 bar à la pression recommandée pour votre véhicule.

Si votre voiture est chargée ou si vous tractez une remorque ou une caravane, vous pouvez vous reporter aux préconisations du constructeur qui se trouvent sur la porte de votre véhicule et ainsi éviter un écrasement du pneu.

Le conseil rezulteo :

  • Quelques recommandations propres aux remorques et caravanes :
  • Respectez les indices de charge et de vitesse prévus par le constructeur de votre attelage.
  • Si vous roulez à la limite de capacité de charge, équipez-vous de préférence de pneus renforcés (reinforced).
  • Informez-vous de la pression à adapter aux pneus indiquée par le constructeur du véhicule. A titre indicatif :
    • Pour une remorque ou caravane non surchargée, la pression de référence est généralement de 2,5 bars pour un pneu standard et de 3 bars pour un pneu renforcé.
    • Pour une remorque ou caravane au chargement lourd, vous pouvez ajouter 0,5 bar, soit 3 bars pour un pneu standard et 3,5 bars pour un pneu renforcé.
  • N’utilisez pas vos pneus de caravane ou de remorque plus de 5 saisons. Lorsqu’ils restent longtemps en stationnement, les pneus ont tendance à se déformer. Si vous remarquez de petites fentes près de la jante, procédez tout de suite à leur remplacement.

La roue de secours

Personne n’est à l’abri d’une crevaison. Même si cela n’arrive heureusement pas tous les jours, soyez prévoyant : assurez-vous que votre roue de secours soit en état de rouler et que vous ayez à votre disposition tout le matériel nécessaire pour changer une roue.

Si votre véhicule n’est pas équipé d’une roue de secours mais d’une bombe anti-crevaison, vérifiez sa date de péremption avant de partir.

Vous bénéficiez peut-être également d’un service d’assistance inclus dans votre assurance automobile ou souscrit au moment de l’achat de vos pneus. Pensez à prendre avec vous le numéro de téléphone à appeler en cas de besoin.

Les autres éléments du véhicule à contrôler

Les niveaux des liquides

Avant de partir, contrôlez à froid les niveaux d’huile moteur, de liquide de refroidissement, de liquide de freins, de lave-glace et de liquide de direction assistée. Consultez si besoin le carnet de bord de votre véhicule pour savoir comment procéder. En été, avec les fortes chaleurs, les voitures ont tendance à chauffer davantage d’où l’importance de vérifier le niveau de liquide de refroidissement.

Les optiques 

Nettoyer vos phares et vitres peut vous apporter jusqu’à 30% d’éclairage en plus ! Assurez-vous également que votre pare-brise n’ait pas d’impact et pensez à vérifier tous vos feux et clignotants pour mieux voir et être vu.

Les essuie-glaces 

Vérifiez que vos essuie-glaces soient encore souples et qu’ils nettoient correctement votre pare-brise et votre lunette arrière.

Les équipements de sécurité 

Selon la réglementation, vous devez être équipé d’un éthylotest. En fait, l’idéal est d’en avoir deux : un pour tester votre niveau d’alcoolémie si besoin, un deuxième restant disponible en cas de contrôle de l’équipement de votre véhicule par les autorités.

Gilet et triangle de signalisation sont aussi obligatoires. Pensez à les mettre dans un endroit facilement accessible pour pouvoir les saisir au plus vite en cas de besoin.

Enfin, une lampe de poche pourra vous être utile, par exemple en cas de crevaison de nuit.

Tous les points à vérifier (usure, pression des pneus, roue de secours...) en image !

© rezulteo

Le conseil rezulteo :

Dernier conseil avant de prendre la route : consultez la météo et les recommandations de la Prévention Routière. En été, les orages et précipitations soudaines peuvent rendre la chaussée glissante, rallonger votre distance de freinage, voire vous exposer à des risques d’aquaplaning. En hiver, les chûtes de neige et le verglas peuvent également vous surprendre. N’hésitez pas à réduire votre vitesse et pourquoi pas faire une pause sur une aire de repos.

Ce conseil vous a-t-il aidé ?

Sur le même sujet

Retrouvez ce guide dans les dossiers suivants