Comparez les pneus et trouvez-les au meilleur prix

Notre comparateur vous aide à trouver les meilleurs pneus au meilleur prix

Pneus quatre saisons : de plus en plus populaires

Fruits d’un compromis entre été et hiver, les pneus toutes saisons ont eu du mal à se faire une place dans le marché européen. Une tendance qui commence à s’inverser depuis quelques mois.

Pneus toutes saisons s'adaptent à toutes les situations

Les pneus quatre saisons s'adaptent à toutes les conditions climatiques - Crédits photos © rezulteo

Le pneu toutes saisons aussi connu sous le nom de quatre saisons ou ses anglicismes « All Season » et « All Weather » est un pneu qui peut être utilisé quelles que soient les conditions. Il évite de changer ses pneus deux fois par an, mais n’offre pas la même sécurité quand la chaussée devient froide et glissante.

Solution miracle ou pneu de compromis ?

A mi-chemin entre les pneus été et hiver, les toutes saisons vont offrir des performances intermédiaires que ce soit en terme de freinage, de consommation de carburant ou d’usure de la gomme. On vous le disait dans notre guide d’achat pour bien préparer l’hiver, un pneu toutes saisons ne sera jamais mieux adapté au froid, à la neige et au verglas qu’un pneu hiver. Idem pour ses performances estivales qui restent inférieures sur route sèche par rapport à un pneu été.

S’il permet d’éviter un passage chez le garagiste, il reste une option plus onéreuse sur le long terme. Il s’usera plus rapidement qu’un pneu hiver utilisé en hiver et un pneu été utilisé en été. Ce type de pneu sera plus adéquat dans des régions tempérées d’Europe où les chutes de neige sont occasionnelles et les températures descendent rarement en dessous des 0°C.

Dans un environnement froid, les pneumatiques hiver seront beaucoup plus adaptés, assurant une adhérence optimale. Au contraire des toutes saisons qui peuvent convenir à ces conditions mais qui induisent une moins bonne adhérence quand la chaussée est enneigée.

Ils consomment également plus de carburant à cause d’une résistance au roulement plus importante. Alors oui, il est plus facile de garder le même jeu de pneus toute l’année, on évite un passage chez le garagiste, mais la question du changement semestriel, plus rentable à terme, a le mérite de se poser.

Quatre saisons : un secteur en plein changement  

Le marché du pneu a longtemps été dominé par les gommes estivales et l’est toujours (autour de 80% de part de marché en France). Si les pneus hiver ont toujours représenté entre 15 et 20 % des ventes dans l’Hexagone¹, le toute saison s’est souvent contenté des miettes.

Très populaire aux Etats-Unis, les manufacturiers se sont vite rendu compte qu’il y avait de quoi fortement développer le secteur du toutes saisons en Europe. Des pays tempérés du sud du continent pourraient s’intéresser à ce produit de par leur climat doux en hiver et la rareté des chutes de neige. En outre les automobilistes de ces régions sont moins habitués à changer de pneus que ceux venant des pays nordiques où les pneus hiver sont obligatoires.

Dans un de ses rapports, Michelin estimait à 65% la part des particuliers qui gardaient des pneus été tout au long de l’année. Une observation qui a abouti au lancement du CrossClimate, pneu toutes saisons avec de réelles capacités hivernales. 

Une tendance suivie par tous les manufacturiers ou presque qui en ont profité pour renouveler leurs gammes de pneumatiques quatre saisons. Le Weatherproof de Nokian ou le Vector 4Seasons Gen-2 de Goodyear, pour ne citer qu’eux, ont créé un réel engouement pour cette catégorie méconnue du grand public. En 2015, nous avions recensé 831 nouveaux modèles² de pneus quatre saisons contre 277 sur l’année précédente.

Explosion de la popularité des pneus toutes saisons

Cette multiplication des nouveautés a fait énormément de bruit sur internet d’après nos chiffres³. En mars 2015, qui correspond à la présentation au public du CrossClimate, 20% des publications en ligne sur le pneu en Europe concernaient les pneus toutes saisons contre seulement 5% pour les pneus hiver. Des chiffres qui vont jusqu’à menacer la suprématie des gommes été en octobre de la même année, avec 37% des publications sur les pneus quatre saisons contre 40% pour la catégorie reine. Une émulation qui concerne principalement la France, pays tempéré adapté aux pneumatiques toutes saisons, qui produit près d’un tiers des conversations en ligne à ce propos. Deux fois plus qu’en Grande Bretagne selon nos données.

Si le marché a moins bougé en 2016 au niveau des nouveautés, le quatre saisons est resté très prisé. Le nombre de requêtes sur le moteur de recherche Google⁴ à ce sujet ont quasiment doublé d’une année à l’autre. Une tendance qui se confirme presque immédiatement dans les ventes des manufacturiers qui ont même été dépassés par l’engouement pour le « toutes saisons ». Sur sa première année de commercialisation, Michelin a vendu plus de 2 millions d’unités de son CrossClimate en Europe⁵. Soit 33% de plus que ses prévisions ! Une belle dynamique qui a été imitée par tout le secteur du pneu quatre saisons. Sur les six premiers mois de l’année 2016, ils se sont vendus de manière exceptionnelle par rapport à l’année d’avant : +213,2% en moyenne d’après le Syndicat des Professionnels du Pneu⁶. En comparaison, le pneu hiver a vu ses ventes baisser de près de 2,5% sur la même période.

En 2012, le all season pesait près de 5 millions d’unités en Europe. Aujourd’hui il pourrait se monter au quadruple si la tendance actuelle se poursuit.

Trouver mes pneus toutes saisons

  1. Syndicat des professionnels du Pneu. Bilan 2015 du marché pneumatique TC4
  2. Source : TyreDoc, base de données documentaire sur le pneumatique en Europe, Lizeo Online Media Group.
  3. Solution d’écoute des communautés sur le web que rezulteo utilise dans le but d'être au plus près des problématiques des utilisateurs et leur apporter la meilleure réponse.
  4. Source : Google Adwords.
  5. D’après les résultats financiers 2015 communiqués par Michelin.
  6. Syndicat des Professionnels du Pneu : Bilan 1er semestre 2016.

LIRE AUSSI

Baromètre rezulteo novembre 2018 : quels sont les pneus préférés de nos utilisateurs ?

De nombreux internautes ont visité rezulteo pendant ce mois de novembre 2018. Grâce à nos statistiques, nous pouvons déduire certaines habitudes de nos utilisateurs. Découvrez les tendances, les pneus préférés, les types de pneus sollicités en fonction des régions de France.

Rétro 2017 : les 10 moments clés du pneu avec rezulteo

L’année 2017 vient de se terminer. Petite séance de rattrapage pour ceux qui n’ont pas suivi notre blog durant ces 12 derniers mois chargés en nouveautés. Retrouvez les 10 moments clés de l’année sur rezulteo.

Prix des pneus en concessions : presque 30% plus chers

Les concessionnaires de véhicules haut de gamme ne présentent que peu d’avantages en ce qui concerne le remplacement des pneus et peuvent s’avérer beaucoup plus chers que la moyenne. Certains pratiquent même des promotions, dont les prix réduits restent beaucoup plus élevés que les prix médians du marché.